La fissure

A force de gratter, ma peau s’est déchirée. Mes ongles ont creusé un long sillon le long de ma gorge. Mes doigts parfois effleurent cette faille, caressent l’entaille. Son mystère  m’intrigue autant qu’il m’effraie. Il m’arrive de rêver que je plonge à l’intérieur. Je sais ce qu’il s’y cache, un monde sans limite, sans barrière…