Dans les profondeurs

Quand je suis tombée à l’eau tu étais là pour m’accueillir. Tu as tendu tes huit bras vers moi. Tu as saisi ma cheville, ton bras s’est lentement enroulé autour de ma jambe, m’attirant vers toi centimètre par centimètre. Ton deuxième bras a attrapé ma taille, j’ai senti ta force autour de moi. Un troisième…

Enflamme moi !

Je manque d’oxygène ; je meurs lentement. Mes flammes ont depuis longtemps disparues. Il ne reste de moi plus qu’un petit tas de cendre, une simple braise rougeoyant doucement sous le vent frais de la nuit. Je m’accroche à ce petit filet d’air attendant que tu reviennes souffler sur moi. Quand tu reviendras, tu m’attraperas…