Laisse moi être ton œuvre

le

Dépose sur mon corps de tendre couleur
Un joli camaïeu sur ma peau,
Repeint moi selon tes désirs.

Du jaune, du violet
Des couleurs délicates au creux de mon cou.
Du bleu, du rouge
Des couleurs provocantes sur ma poitrine.
De l’argent, de l’or
Des couleurs indécentes au creux de mes cuisses.

Je ne veux plus voir de blanc !
Effleure mon corps de tes doigts.
Marque ma chair de toutes les teintes.
Tes mains dansent sur la toile.
La peinture percute la surface blanche,
P
rojetant des éclaboussures de vie sur tes mains.

Du bleu, du vert
Les couleurs frissonnent au creux de ta paume
Du violet, du rose
Les couleurs s’incrustent sous tes ongles
Du jaune, de l’orange

Les couleurs coulent le long de tes bras.

Ne t’arrête pas au bord du cadre,
Oublie les limites de mon corps
Et déborde sur mon âme.
 

 

Laisser un commentaire