Laisse moi être ton œuvre

Dépose sur mon corps de tendre couleur Un joli camaïeu sur ma peau, Repeint moi selon tes désirs. Du jaune, du violet Des couleurs délicates au creux de mon cou. Du bleu, du rouge Des couleurs provocantes sur ma poitrine. De l’argent, de l’or Des couleurs indécentes au creux de mes cuisses. Je ne veux…

Ma Bête veille

Un frémissement, mes doigts se crispent dans ta fourrure. Un grognement, le rôdeur s’enfuit. Un murmure, ton souffle chaud sur ma nuque.

Howard, l’ivresse des Profondeurs

A l’occasion de la sortie de Howard sur le site de Petit Vice, je me suis amusée à réaliser ce dessin. J’y ai passé beaucoup de temps, j’ai même parfois frisé la folie  mais le résultat en valait la peine !

La fissure

A force de gratter, ma peau s’est déchirée. Mes ongles ont creusé un long sillon le long de ma gorge. Mes doigts parfois effleurent cette faille, caressent l’entaille. Son mystère  m’intrigue autant qu’il m’effraie. Il m’arrive de rêver que je plonge à l’intérieur. Je sais ce qu’il s’y cache, un monde sans limite, sans barrière…